Cet hiver, prenons soin de nous et prenons soin des autres !

Le froid est (enfin !) arrivé et l’homme au manteau rouge est de plus en plus présent dans les vitrines des magasins. Noël approche à grand pas, apportant son lot de joie et d’émerveillement, mais malheureusement aussi de stress et de fatigue… Alors pourquoi ne pas prendre soin de soi cet hiver et prendre soin des autres afin de passer tous.tes ensemble de bonnes fêtes de fin d’année ?

Envie de cocooning ?

Oui mais en faisant attention à sa santé et aux déchets générés !

Qui n’a jamais eu de « coup de blues » à l’arrivée du froid et du couché de soleil à 17h ? Cette nostalgie de l’été peut même se transformer en dépression saisonnière pour certain.e.s (ou Trouble Affectif Saisonnier pour les spécialistes). Cette baisse de moral est très répandue, et elle est majoritairement due au manque de soleil durant ces courtes journées.

Quoi de mieux que de prendre soin de notre corps – et donc de notre santé mentale – pour affronter avec détermination les agressions hivernales extérieures ? Crème hydratante, baume à lèvre, soin pour les cheveux, huile à barbe… Autant pour les hommes que pour les femmes, la diversité des produits d’hygiène ne manquent pas, mais est-ce que sont-ils réellement bons pour notre santé ? Les études se multiplient pour démontrer la nocivité de certains composants chimiques utilisés dans les produits du commerce et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) désigne maintenant les perturbateurs endocriniens comme « une menace mondiale pour la santé humaine et l’environnement ». Parabènes, phtalates,  bisphénol A, dioxines… ces substances sont soupçonnées de perturber notre système hormonal, même à de très faibles doses.

Pour en savoir plus, consultez le site de l’association de consommateurs (UFC)-Que choisir et téléchargez la carte-repère des molécules toxiques qui peuvent se retrouver dans les produits cosmétiques : sur le site que choisir

Quand on sait qu’une simple crème hydratante pour le visage peut contenir plus de 50 ingrédients alors qu’il n’en faut seulement 4 indispensables pour la faire à la maison (aloe vera, huile végétale, hydrolat, huile essentielle), on se dit qu’on a vraiment tout à y gagner à se mettre au DIY (do it yourself , faire soi-même) ! Moins cher, meilleur pour la santé, moins de déchets générés, et la satisfaction de l’avoir fait soi-même ! Au delà du respect que vous apporterez à votre santé, vous participerez à réduire les 387 kg d’ordures ménagères produits par habitant sur la métropole de Lyon ( chiffres de 2020 ) dont les 61% sont encore incinérés sur notre territoire.

Nous avons sélectionné pour vous une liste de tutoriels à retrouver sur la liste collaborative des ressources de ce défi : sur ce lien.

Vous vous sentez mieux ?

Alors osons aussi prendre soin des autres !

Quand nous prenons soin de nous et que le moral est au beau fixe, nous sommes aussi plus ouverts à prendre soin des autres. Profitons des fêtes de fin d’année et des bonnes résolutions 2023 pour renforcer notre générosité et proposer de l’aide à ceux.lles qui nous entourent.

Un.e français.e sur six va passer Noël seul.e cette année – d’après un sondage du Baromètre IFOP 2022 pour l’association Dons Solidaire – et quasiment 30% des parents comptent renoncer à acheter tout ou partie des cadeaux pour leurs enfants à Noël… C’est une triste réalité  liées aux nombreuses crises que nous traversons depuis quelques années (sanitaires, économiques, sociales, écologiques…).

Les personnes âgées sont les plus touchées, et ce sont elles qui passent malheureusement souvent Noël seules. Mais il existe de nombreuses possibilités de les aider durant cet hiver, et pourquoi pas de tisser des liens durables avec certain.e.s ? Rendez-vous par exemple au café intergénérationnel Chez Daddy qui est  « plus qu’un café, une seconde famille » comme se plaît à dire ses client.e.s de tout âge (à Perrache et à Croix Rousse). Ou bien au café culturel « 10001 vies » à St Genis Laval qui a pour objet de lutter contre l’isolement des personnes âgées à travers la création de liens de proximité intergénérationnels.

Les étudiant.e.s sont également de plus en plus plongé.e.s dans la précarité. Pour leur venir en aide, il est possible de donner un peu de votre temps auprès d’initiatives comme l’épicerie solidaire lyonnaise Épiscia, lieu de vie et d’échange au cœur de la Manufacture des Tabacs (Lyon 3ème). Là bas, les étudiant.e.s ne trouvent pas seulement des denrées alimentaires à prix très raisonnables, mais aussi de l’accompagnement et du soutien scolaire ou pour leurs démarches administratives. Une autre épicerie solidaire destinée aux étudiant.e.s se trouve sur le campus de la Doua à Villeurbane : l’Agoraé.

Pour connaître les dispositifs afin d’apporter son aide à des personnes dans le besoin, vous pouvez consulter le « Guide de l’urgence sociale » de la ville de Lyon ou trouver les adresses utiles sur l’application « Entourage » qui recense les lieux solidaires et actions à mener partout en France.

Envie d’aller plus loin dans vos actions ?

Et si on organisait une collecte solidaire pour des jeunes migrants ?

C’est le défi que Mouvement de palier lance cet hiver en lien avec l’association AMIE venant en aide aux migrants mineurs isolés. En partenariat avec la Ressourcerie Créative, nous vous proposons de collecter des vêtements, équipements sportifs et petits matériels électriques pour les redistribuer à ces jeunes qui en ont bien besoin. L’AMIE dénombre en effet entre 150 et 200 garçons primo-arrivants sur le territoire lyonnais, qui ont entre 15 et 20 ans, et qui vivent encore dans des gymnases, squats et logements d’urgence de la ville.

Pour mettre en place ce défi, suivez notre mode d’emploi et personnalisez l’affichette de cette action collective pour y indiquer les modalités de dons à vos voisin.es et/ou vos collègues de travail. Nous serons très heureux de vous transmettre le bilan de cette collecte dans la prochaine lettre d’info de Mdp !

Et nos cadeaux dans tous ça ?!

N’oublions tout de même pas Noël et ses cadeaux qui font même plaisir à offrir et à recevoir ! Mais pour lier solidarité et zéro déchet, nous vous incitons à vous tourner vers des cadeaux de seconde main pour ces fêtes de fin d’année. Finies les excuses sur le manque de choix ou le potentiel “mauvais état” des objets réutilisés,  il y a maintenant de nombreuses associations sur le territoire lyonnais qui proposent leur remise en état neuf avant d’être revendu à petit prix : des jouets avec Enjoué, des vêtements avec les nombreuses friperies à la mode, des équipements électroménagers avec Envie Rhône, des décorations, mobiliers, vaisselles avec Emmaüs ou Notre Dame des Sans Abris, du matériel sportif avec la Recyclerie Sportive, du matériel informatique avec Emmaüs Connect

Et pour ceux qui souhaitent un Noël solidaire, voilà une dernière bonne initiative à mettre en place : le calendrier de l’avent inversé ! Comme son nom l’indique, ce calendrier est le contraire du traditionnel calendrier de l’avent : plutôt que de recevoir une surprise chaque jour, l’idée est de mettre chaque jour quelque chose qui ne nous sert plus dans une boîte et de faire don de cette boite remplie de surprises à une personne démunie le jour de Noël. Fallait y penser !

Cet hiver prenons soin de nous, des autres et de la planète !

Sources :

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.