Nouvelles consignes de tri : du nouveau au boulot ?

Nouvelles consignes de tri : du nouveau au boulot ?

x

Vous l’avez remarqué, depuis le 1er janvier 2020 les consignes de tri dans la métropole lyonnaise ont changé ! Tous les emballages, sans distinction, sont maintenant acceptés dans la poubelle jaune. L’objectif pour la Métropole : réduire les erreurs de tri et se mettre en conformité avec la loi. Les nouveaux centres de tri, équipés pour trier de manière pointilleuse, se chargent de séparer les matières pour les envoyer au recyclage lorsque les filières existent déjà. Voyons comment ces nouvelles consignes s’appliquent chez nous et au travail…

Nous l’avons compris, les nouvelles consignes s’appliquent à la maison si nous habitons dans la Métropole, mais au bureau, comment ça se passe ?

Les changements de consignes ne sont valables que pour les bacs récoltés par la Métropole de Lyon, y compris sur votre lieu de travail. Mais peut-être avez-vous aussi un prestataire privé pour certains déchets ? Petit tour d’horizon des différents cas de figure que vous pouvez rencontrer dans vos lieux de travail pour vous aider à y voir plus clair !

xCas n°1 : l’intégralité de vos déchets est collectée par la Métropole

Les déchets de votre structure sont récoltés dans les bacs gris et jaunes en pied d’immeuble ou de bâtiment.

Ces changements s’appliquent de la même façon que pour les immeubles : les nouvelles consignes sont développées dans l’encadré “Nouvelles consignes” à la suite de l’article. 

Quel est votre rôle d’Ambassadeur ?
Faites passer le message à vos collègues : le tri a changé dans votre structure !

Une affichette toute prête est disponible pour récapituler les nouvelles consignes. Vous pouvez l’installer au coin café, dans le local reprographie, à l’accueil, dans les bureaux, afin de diffuser cette information le plus largement possible : parlez-en autour de vous ! Pour accompagner cette nouvelle affichette, n’hésitez pas à écrire un petit message par mail à vos collègues et profitez-en pour leur transmettre l’article sur les nouvelles consignes de tri rédigé par l’équipe Mouvement de Palier : “Consignes de tri : ce qui change pour 2020 !

xCas n°2 : l’intégralité de vos déchets est collectée par un prestataire privé.

Les nouvelles consignes ne s’appliquent pas sur votre lieu de travail : rien ne change pour votre structure concernant le tri et la collecte des déchets. Pour éviter toute confusion avec les pratiques de tri de vos collègues à leur domicile, n’hésitez pas à communiquer auprès d’eux : au travail, rien ne changera pour vous !

La raison ? Les prestataires privés ont leurs propres circuits de collecte, leurs propres centres de tri et des filières de recyclage des déchets souvent différentes de celles de la Métropole. 

Quel est votre rôle d’Ambassadeur ?
Une affichette vous est proposée pour avertir vos collègues que, malgré les changements de consignes de la métropole, sur votre lieu de travail rien ne change : le tri en 2020 se fera de la même façon qu’en 2019 !

Vous pouvez tout de même profiter de ces changements pour aborder la question des déchets auprès de vos collègues ! Informez-les des nouvelles consignes de tri qui s’appliquent à la maison (s’ils résident dans l’agglomération lyonnaise), par un message par mail, à la pause café, en leur proposant un déjeuner sur le thème des nouvelles consignes ou un atelier en fin de journée ! Retrouvez des explications détaillées dans l’encadré à la suite de l’article.

xCas n°3 : une partie de vos déchets est collectée par la Métropole, mais une autre partie par un prestataire privé.

Par exemple : les déchets papiers et cartons sont collectés par un prestataire privé et tous les autres déchets par la Métropole.

Dans ce cas, les consignes de tri des déchets récoltés par le prestataire privé restent identiques, elles ne sont pas affectées par les changements de la Métropole pour les raisons évoquées dans le cas n°2. Dans notre exemple, le prestataire privé continuera à récolter papiers et cartons selon les mêmes consignes et les mêmes procédures de collectes qu’en 2019 (bacs spécifiques, jours de collecte…).

Pour tous les autres déchets collectés par la Métropole grâce aux bacs gris et jaunes, les changements de consignes s’appliquent de la même façon que pour les immeubles (voir l’encadré “Nouvelles consignes”). Dans notre exemple, tous les emballages, exceptés les papiers et cartons, seront admis dans les poubelles de tri de la structure pour finir dans le bac jaune.

Quel est votre rôle d’Ambassadeur ?

Une affichette à compléter est à votre disposition pour informer vos collègues des nouvelles consignes de tri qui s’appliquent pour les différents déchets de votre structure ! Nous vous proposons de la compléter vous-même en fonction des spécificités de votre lieu de travail (précisez les déchets collectés par votre prestataire et indiquez votre nom pour que vos collègues puissent vous poser leurs questions).


NOUVELLES CONSIGNES 

Depuis le 1er janvier 2020, les poubelles vertes à couvercle jaune de la Métropole doivent recueillir tous les emballages ! Mais alors, qu’est-ce qui change concrètement ?

Côté plastique, en plus des bouteilles, bidons et flacons, ce sont maintenant les sacs, sachets, films, barquettes, pots et boîtes en plastique qui vont en vrac dans la poubelle de tri. Les jouets et stylos en plastique n’entrent pas dans cette catégorie, comme tout ce qui n’est pas de l’ordre des emballages !

Concernant l’acier et l’aluminium, en plus des aérosols, canettes et boîtes de conserve déjà triés avant cette année, on peut ajouter le papier d’aluminium, tous les couvercles sans minimum de taille, les capsules, mais aussi les barquettes et capsules de café.  

Le carton reste fidèle aux anciennes consignes avec les boîtes, briques, barquettes, pochettes, tickets et les cartons de transport s’ils sont de la taille maximum d’un carton à pizza. 

Quant au papier, c’est toujours la même histoire : tout le papier est accepté avec les sachets, enveloppes (sauf enveloppes à bulles), revues, publicités et impressions. Les cahiers et livres peuvent garder leur couverture et reliures.

Finalement, que reste-il pour la poubelle grise ?

Tout ce qui n’est ni un emballage, ni du carton ou du papier : les couches, lingettes, produits d’hygiène jetable, jouets, vaisselle et petits objets cassés continueront de transiter par la poubelle d’ « ordures ménagères résiduelles »  avant de finir à l’incinérateur.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire notre article “Consignes de tri : ce qui change pour 2020 !


DÉCRET 5 FLUX

Cette distinction de cas nous permet de faire un petit rappel : depuis 2016 et le décret 5 flux, ” Les producteurs ou détenteurs de déchets de papier, de métal, de plastique, de verre et de bois trient à la source ces déchets par rapport aux autres déchets.”

Concrètement cela signifie que, dans la métropole de Lyon, les structures produisant plus de 840 litres de déchets par semaine doivent faire appel à un prestataire pour assurer la collecte séparée de ces types de déchets. Et pour le papier cela va même encore plus loin ! Au-delà de 20 salariés, il est dorénavant obligatoire de trier le papier séparément !

Alors pourquoi ne pas profiter de ces changements de consignes pour une petite piqûre de rappel ? 


Sources :

https://www.grandlyon.com/services/bien-trier-ses-dechets.html

https://www.grandlyon.com/fileadmin/user_upload/media/pdf/proprete/guide-tri.pdf

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/dechets-obligation-tri-5-flux_010227.pdf