Avec Périne, un défi peut en cacher un autre !

Avec Périne, un défi peut en cacher un autre !

 

Périne habite avec sa famille dans une résidence à Croix-Rousse depuis 2012. En décembre dernier, alors qu’elle commençait à s’interroger sur les déchets de son foyer et sur le tri dans son immeuble, elle découvre Mouvement de palier. Rapidement, Périne y voit une bonne manière d’agir, elle décide de passer immédiatement à l’action et se lance comme ambassadrice dans sa résidence. Elle se rappelle de ses débuts : « Après avoir collé mon affiche et organisé une rencontre avec mes voisins, en janvier, c’était le lancement du défi Mets ta poubelle au régime : j’ai souhaité le proposer à mes voisins sans attendre, et pour  ça j’ai utilisé les affichettes d’inscription proposées par les bénévoles qui coordonnent le défi. » Sur les 30 logements que composent sa résidence,composée de 4 immeubles, le défi séduit immédiatement 4 autres foyers !

Le lancement du défi et les actions que Périne propose à ses voisins vont rapidement faire changer des comportements dans son immeuble : « Dès le début du défi, on a constaté que la réduction des emballages ne pouvait se faire qu’à l’échelle individuelle, lors de nos achats, mais pour les biodéchets comme les épluchures, qui représentent 30 % d’une poubelle, le plus simple, c’est le composteur de bas d’immeuble ! »

Alors, notre ambassadrice n’hésite pas une seconde… Avec le soutien de ses voisins, elle commence les démarches pour lancer un projet de composteur : « À ce moment-là, j’ai réalisé que les assemblées générales de chaque immeuble de la résidence avaient lieu moins d’un mois et demi plus tard… Et comme je ne voulais pas attendre un an de plus pour obtenir les votes, j’ai fait vite ! » Forte de ses premières réussites et accompagnée de ses partenaires du défi, Périne exploite au maximum les quelques semaines restantes pour convaincre tous les voisins, en commençant de participer aux réunions proposées par Mouvement de palier pour aider les ambassadeurs qui se lancent dans les projets de composteurs .

Avec Périne, rien n’est laissé au hasard pour mettre toutes les chances de son côté. Pour commencer, elle regroupe tous les voisins qu’elle connaît pour fédérer un premier groupe autour du projet de composteur : « J’ai commencé par créer un groupe sur what’s app avec les voisins participants au défi et avec les personnes de mon immeuble que je croisais le plus. Pour fédérer les autres voisins, nous avons proposé deux dates pour des apéros-rencontres pour échanger. » Des méthodes qui ont déjà fait leurs preuves chez elle comme ailleurs : « Un apéro partagé, ça facilite les échanges ! »

Enfin, pour les résidents qui n’étaient pas présents à ces temps de rencontre, Périne décide d’envoyer un dossier explicatif, signé par tous les partisans du projet : « Grâce à l’accompagnement de Mouvement de palier, on a réalisé un dossier pour convaincre tous les voisins, ça répond à plein de questions et de préjugés de manière simple et concise ! » Et pour ne pas oublier les voix des propriétaires qui donnent leurs pouvoirs à d’autres, tous les locataires ont été invités à les contacter avant les assemblées générales afin d’obtenir leurs accords. « Les locataires ont bien joué le jeu et malgré le temps réduit, toutes les assemblées ont accepté l’accord de principe et finalement tous ceux qui ne nous avaient pas répondu de sont abstenus. »

L’assemblée générale commune a eu lieu le 19 avril dernier : « Ce n’était qu’une confirmation des votes de chaque assemblée. »  Périne peut alors savourer le résultat de ses efforts : « C’est super encourageant pour la suite, on vient de franchir une étape  importante pour la réduction des déchets dans la résidence tout en donnant naissance à un chouette groupe de voisins motivés pour les prochaines actions… à suivre  ! ».